Des Lillois à Thingvellir

lille-tourisme

C’est un groupe de 30 personnes, toutes cadres, chefs d’entreprises, professions libérales qui sont parties en voyage d’étude, plutôt en séminaire de travail, en Islande. Objectif : réfléchir sur le sens de la démocratie telle que nous la vivons dans notre ville, mais aussi dans les entreprises, par transposition. Ce petit groupe est donc parti sur le lieu de la plus ancienne démocratie au monde : l’Islande, avec comme point d’orgue, Thingvellir. Thingvellir représente l’une des plus ancienne institutions parlementaires du monde et, à ce titre, ce site a été choisi pour faire partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est ici, sur les rives du plus grand lac d’Islande, que l’assemblée générale, ou Althing, se réunit pour la première fois en 930, afin de devenir le forum du peuple. L’assemblée, comprenant des chefs et leurs conseillers, siégeait en plein air deux semaines par an. Elle réglait les différends, débattait des problèmes généraux et légiférait. C’est à Löfloörg (<< le rocher de la loi ››) que se tenaient les séances. Depuis ce lieu, << l’orateur du droit ›› proclamait les lois de la communauté. Les réunions au << rocher de la loi ›› servaient aussi à annoncer les nouvelles importantes, à ouvrir et à clore le conseil, ainsi qu’à confirmer les lois et les règlements. L’importance du << rocher de la loi ›› décrut soudainement lorsque l’Islande fit allégeance à sa voisine la Norvège, en 1262. C’est pour cette raison que l’emplacement exact du rocher demeure incertain. Outre son intérêt historique et politique de première grandeur, le site de Thingvellir présente également des particularités géologiques remarquables. Il fait partie d’une zone de fissures et de failles traversant l’Islande, au point de divergence des plaques tectoniques européennes et américaines. Le caractère tourmenté du sous-sol est évident: des fractures larges comme des canyons traversent la région, créant des gradins naturels dans la roche basaltique. Certaines sont remplies d’une eau à la clarté exceptionnelle. Une légende veut que jeter une pièce de monnaie dans l’un de ces ravins – Peningagjá, «le canyon du sou ›› – et la regarder tournoyer jusqu’au fond assure au lanceur la réalisation de ses voeux. Après tout, pourquoi pas? Cet endroit est proprement magique. Ce voyage était organisé sur demande, par l’Agence Séminaire, qui est spécialiste notamment de l’organisation de séminaire en Islande.