Meret Oppenheim s’expose au LAM

oppenheim

Le LAM expose Meret Oppenheim jusqu’en Juin. Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour découvrir cette artiste du 20ème très originale, pionnière du thème de l’indétermination des genres. Meret Oppenheim (1913, Berlin – 1985, paris) a marqué l’art du XXe siècle de manière aussi importante que secrète. Alors qu’elle n’est âgée que d’une vingtaine d’années, son assemblage « Le Déjeuner en fourrure » (1936) la fit passer du statut de muse scandaleuse du surréalisme à celui d’artiste majeure du mouvement. En 2013, Meret Oppenheim aurait eu 100 ans. À cette occasion, le LaM accueille une rétrospective de cette artiste inclassable, qui n’a pas été montrée en france depuis 1984. Tout au long de son parcours artistique, Meret Oppenheim a exploré le thème de l’indétermination des genres faisant son miel aussi bien des mythes, rêves et jeux, que de la littérature de son temps et des écrits du psychiatre Carl Gustav Jung. Artiste surréaliste protéiforme, elle participa à la redéfinition des marges de l’art, inspirant de nombreux artistes, de Louise Bourgeois à Birgit Jürgenssen. Varié et d’une indéniable originalité, son oeuvre, constitué de peintures, sculptures, assemblages, poésies et objets de design, fait fi du choix d’une technique et ignore autant les classifications stylistiques que l’idée de progression linéaire.

oppenheim

L’exposition propose une approche thématique du travail de Meret Oppenheim à travers un parcours en huit sections et près de 200 oeuvres, mises en regard de celles des artistes surréalistes dont elle fut la plus proche : Marcel Duchamp, Max Ernst et Man Ray. Cette exposition, organisée par le Kunstforum de Vienne et le Martin-Gropius-Bau de Berlin, bénéficie du mécénat de la fondation suisse pour la culture Pro Helvetia et de Air France. Le catalogue publié à cette occasion par Hatje Cantz en allemand et en anglais est édité en français. Pour en savoir plus, allez sur le site du LAM.

oppenheim2